Un blog Travellerspoint

Mammoth Cave, Great Smoky Mountains et une partie des Appala

et une partie des Appalaches


Voir Y'a quoi de l'autre côté? sur la carte de Quentin..

On quitte provisoirement le Tennessee pour aller se promener dans un des points forts du Kentucky. Il ne s’agit nullement de poulet grillé (hors de question de donner le moindre dollar à cette entreprise qui a pour but de dénaturer et d’uniformiser les cultures variées du monde entier), mais plutôt des grottes du mammouth (Mammoth Cave National Park). Elles portent bien leur nom puisque ce sont les plus grandes grottes connues jusqu'à présent, avec plus de 400 miles de réseau découvertes (1 mile = 1, 609 km), elles sont trois fois plus grandes que les deuxièmes grottes les plus grandes. Un gros morceau, dont on explore quelques passages.

DSC_0903.jpg

On se promène avec notre guide (et notre groupe) dans les méandres de ces grottes creusées par les eaux sous-terraines. Elles ont servi à une époque à tenter de soigner la tuberculose. Les conditions idéales pour guérir étant un air chaud et sec, ca n’a pas marché du tout ! Il fait froid et humide dans une grotte !

DSC_0912.jpg

Certains passages ne sont pas adaptés à tous les volumes et corpulences américaines.

9F95A4B5FAF4171A63F8C5137FDC7E4A.jpg9F96B721E69511335262567ED0B503B9.jpg

Il y a plusieurs tunnels superposés, et quand un d’eux s’écroule, il peut se former une chambre. On en traverse une qui fait plus de 60m de haut !

DSC_0907.jpg

Ces bons moments dans la grotte, au frais, ne nous font pas oublier de découvrir la faune américaine, et aujourd’hui c’est le dindon qui est à l’honneur.

DSC_0924.jpg

On retourne dans le Tennessee, jusqu'à la frontière de la Caroline du Nord, pour faire un tour dans les Great Smoky Mountains. Après des centaines de miles avec peu de relief, nous voici sur un massif qui culmine à plus de 2000m. On y découvre la vie des premiers colons, et leurs techniques de construction.

DSC_0934.jpg

La faune qu’on croise est plus impressionnante, et perchée dans les arbres… Très bon moment d’observation, on est béats !

large_DSC_0958.jpg9FBBC3D9F8B979D9F1BCEC5FCB45DAF3.jpg

Notre visite d’un village reconstitué (avec des maisons et une forge déplacées près d’un moulin à farine) se fait sous la surveillance attentive d’un reptile rampant.

DSC_0969.jpgDSC_0967.jpg

On se promène aussi pour aller voir quelques cascades et cours d’eau. Parfois à pied, le plus souvent en voiture !

DSC_0979.jpgDSC_0984.jpg9FC4B89EAF0EE89BD7DD3C49618D3D8C.jpg

Et on croise une jeune femelle qui cherche à manger dans un ruisseau. On ne va pas lui disputer son déjeuner…

DSC_0991.jpg

Les paysages sont superbes, légèrement ennuagés.

DSC_1004.jpg

On passe la frontière avec la Caroline du Nord, et on monte jusqu’au point culminant du massif montagneux.

9FC6CEA5FE480DE5D1AB3753C6BF5E0A.jpg

Après un petit bonjour aux cerfs américains un peu hors-normes, nous voici dans la ville de Cherokee, pour en apprendre plus sur l’histoire de ce peuple bien maltraité par les Anglais, puis encore plus par Andrew Jackson, président des Etats-Unis d’Amérique. Comme à peu près tous les peuples amérindiens, finalement. Ca donne presque envie de pleurer tellement c’est injuste. Au moins on sait ce qu’il ne faut pas faire, même si on se demande si la situation n’est pas en train de se reproduire avec d’autres moyens de la part des grandes entreprises américaines à l’échelle mondiale… La technique étant grosso modo de rendre les populations dépendantes à des produits occidentaux avant de demander des rançons pour y avoir accès !

DSC_1023.jpg9FC91AEEB3D9416A5B725B36250EF02A.jpg

Nous voici sur la « Blue Ridge Parkway » pour 600 miles de road trip à travers les forêts ininterrompues dans les montagnes des Appalaches. On se régale de paysages, et de vues à couper le souffle.

9FDF2968DE607015B19023D7AEAA1726.jpg

On en apprend aussi plus sur le mode vie des premiers habitants blancs de la région, jusqu’au début du vingtième. On voit la fabrication de la laine, du savon, et aussi du bourbon !

DSC_1050.jpg9FE2AE42FC03CD06B7E00ED5EA6D9A29.jpg

Une petite baignade dans un lac désert au milieu de la forêt, et nous voici en direction de Washington, DC !

9FE3E974E61ECC49E57B299AF076A9AD.jpg

Plus de photos de forêts, et d’ours, et autres, par ici !

Posté par Quentin. 20.08.2014 19:16 Archivé dans États-Unis Commentaires (2)

De Nouvelle-Orléans à Nashville, via l’Arkansas

Après avoir déposé nos 3 compagnons de voyage aux aéroports de Nouvelle-Orléans et de Houston, on se retrouve tous les 2 au Texas, sous les averses orageuses, et avec au moins 4 semaines de sommeil en retard.

DSC_0805.jpg

On a 5 jours devant nous pour récupérer, mais ce qu’on veut par-dessus tout, c’est un peu de fraicheur, alors on délaisse vite le Texas pour rejoindre les forêts de l’Arkansas. On y passe 3 nuits en tout, entre les bords du lac Ouachita et le Petit Jean State Park. Au programme des 2 premiers jours : dodo, jeux, baignades, lecture, baignade, etc. Ca fait du bien !

6D90631F2219AC68171F289A062AD394.jpg6D912CA52219AC6817108C88FD4A63AF.jpg6D91B3742219AC68176E66B09E446DF5.jpg

On fait aussi quelques balades pour aller voir des grottes, vieilles autos du début 20eme et un piano mécanique, ou bien une cascade, peu fournie en cette fin d’été. Et ce en dépit de mon entorse au gros orteil… Quand je vous dit qu’on était fatigués !

6D94AAA62219AC68178728D892C9C38B.jpg6D9554F42219AC68174F1FF3AF8F2E12.jpg6D964EAA2219AC68174C7763887CA69A.jpg6DA4BCCD2219AC6817B95FA21B83D506.jpgDSC_0848.jpg6DA6B9782219AC6817A233807F81A80A.jpg6DA54C3C2219AC6817B5A7F63E8CA056.jpg

Après ce repos bien mérité, on retourne dans le Tennessee, à Nashville cette fois, pour profiter un peu de la musique country, bluegrass, hillbilly, tout ca, tout ca. La ville est plus grande que Memphis, c’est la capitale de l’état du Tennessee donc, et le musée retraçant l’histoire de l’état est vraiment bien fait (et gratuit, aussi). On y passe un peu de temps et on se balade un peu aussi sur Broadway, LA rue de Nashville, avec ses Honky Tonks, sa musique live, est ses magasins de santiags et de chapeaux (de cow-boys, bien sur).

6D928A732219AC68175C93C7606FE66D.jpg6D9346452219AC681729BFF3BDFD75F2.jpg6D93F4332219AC6817065245A9F5DD26.jpg

On retrouve l’ambiance de Memphis et un peu celle de la Nouvelle-Orléans aussi. Une ville très tournée vers la musique, et très jeune aussi ! On a bien aimé ! Et on repart demain, 15 aout direction les parcs nationaux à nouveaux et les Appalaches !

Plus de photos de l’Arkansas ici et Nashville !

Posté par Melinda O 14.08.2014 20:43 Archivé dans États-Unis Commentaires (4)

La Louisiane, le pays Cajun et la Nouvelle-Orléans


Voir Y'a quoi de l'autre côté? sur la carte de Quentin..

Après de longues heures de route tous les cinq dans la voiture, Cécile, Philippe et Bubu serrés comme des sardines à l’arrière, on traverse le fleuve Mississippi qui sépare l’état du Mississippi de celui de la Louisiane. Le pont est à la hauteur du fleuve, bien immense et impressionnant. Un petit pique-nique en regardant passer les bateaux à aube (qui tournent désormais avec un moteur diesel), et en route pour le pays cajun et les bayous.

2D47D22F2219AC68176A831CF1A51FB4.jpg2D4A98532219AC6817CE33F75EFAAE47.jpg2D4B69512219AC6817923670C177BEE5.jpg

On découvre ces paysages inhabituels qui sont typiques de la Louisiane, des marécages avec des cyprès multi centenaires, voire millénaires, et une faune variée. Hérons bleus ou gris, aigrettes blanches, cormorans (ninga en cajun), spatules rosettes, et évidemment, la star locale, l’alligator.

DSC_0571.jpgDSC_0572.jpgDSC_0569.jpg

On en voit un se dorer la pilule et on décide d’aller faire un tour de bateau avec un cajun, Norbert. On ne comprend pas toujours exactement ce qu’il raconte, le Cajun étant du Français avec une origine québécoise. Le fait qu’il ait 79 ans et pas du tout toutes ses dents n’aide probablement pas à la compréhension. On découvre un peu la culture des Cajuns, qui sont des Acadiens refugiés dans une contrée amicale après le « grand dérangement ». Il nous parle des alligators, on voit une mère qui protège son nid, avec la tête qui dépasse de l’eau…

2D5A807F2219AC68171B79D763B0ED1F.jpg

On observe plusieurs araignées en écoutant des histoires du coin et en goutant le clair-de-lune, eau-de-vie faite maison. Puis on croise d’autres alligators. Ces petites bébêtes qui peuvent mesurer jusqu'à 4 mètres et peser jusqu'à 250kg sont impressionnantes, mais peu agressives envers l’homme.

DSC_0625.jpg2D4F26FA2219AC6817EDC3B671CEE7D1.jpg

Oui oui c’est un vrai, il n’est pas en bois !

On aperçoit de loin des spatules rosette, et « on ne voit pas ca tous les jours ».

DSC_0635.jpg

Merveilleux moment avec Norbert.

2D70FC7B2219AC68175E96430737224E.jpg

Un petit resto nous permet de découvrir un peu la gastronomie de la Louisiane, Gumbo de crevettes au menu. Miam !

DSC_0668.jpg

Un petit tour à Saint Martinville pour découvrir une vieille église dans laquelle on retrouve Sainte Thérèse de Lisieux, et une reconstitution de la grotte de Lourdes, d’après une photo prise au début du siècle dernier… Impressionnant de réalisme… ;)

2D71C8722219AC6817132F487C6BF980.jpg2D72FA6D2219AC6817BD191FC5F1DF30.jpg

Plus tard, on passe un bout de soirée dans un musée, ou on écoute de la musique cajun. Selon Alan qui est de temps en temps Père Noel, on ne peut pas partir de Louisiane sans avoir dansé avec un Cajun ! Le brave Alan en a surtout pour les beaux yeux de Cécile et Melinda, mais on profite à fond de ce moment musical original. Un instrument retient particulièrement notre attention : le frottoir, sorte de plaque métallique ondulée qui se porte sous les épaules et qu’on frotte avec des bouts de métal… Original.

2D737DEC2219AC68175C89DBD4F681A5.jpg2D73FC4F2219AC68175590E9B9DD346C.jpg

Notre chemin nous emmène plus près de la cote où on admire les quartiers de maisons sur pilotis, et un jardin d’œuvres d’art en ciment sur la route de la Nouvelle-Orléans.

2D747A852219AC681747B7781F7E1F7A.jpg

Un petit tour dans une plantation de canne à sucre nous fait découvrir la vie du temps des esclaves, et notre guide n’hésite pas à insister sur les différences entre l’esclavage selon les Français, et selon les Américains anglophones. A l’entendre, l’esclavage selon les Français et le Code Noir était presque une partie de plaisir comparé à ce qui est arrivé aux esclaves lorsque la Louisiane a été vendue aux Etats-Unis…

DSC_0711.jpg2D75CD912219AC6817AE35D43D82722B.jpg

L’arrivée à notre hébergement de la ville de Louis Armstrong nous comble, puisque nous sommes logés dans une vieille maison Victorienne, avec tout le confort moderne (y compris une bouteille de vin pour l’apéro).

2DC14F5B2219AC6817FBD562E156226F.jpg

On passe la journée dans le quartier français, ou « vieux carré » en Anglais, à la découverte de maisons et de rues très originales pour les Etats-Unis, mais dont on sent l’inspiration européenne. Le quartier est très agréable pour se promener, on entend des cuivres sonner à tout instant…

2D930E282219AC68179AD8946DF02359.jpgDSC_0757.jpg

Evidemment, on goute une spécialité locale, les pralines !

DSC_0767.jpg

Quelques bateaux à aube sont encore en activité
Un petit tour au musée pour en apprendre plus sur Katrina, qui a dévasté la ville en 2005 d’un gros coup de vent… C’est très poignant. On se remet de nous émotions avec les costumes dans le musée du carnaval, c’est beaucoup plus joyeux de parler de Mardi Gras !

DSC_0772.jpgDSC_0774.jpg

Une dernière journée de vacances pour Cécile, Philippe et Bubu avant le week-end, que nous passons à flâner dans les quartiers résidentiels de la Nouvelle-Orléans. Les bâtisses sont belles, et elles sont restaurées depuis peu !

DSC_0789.jpg2D99086D2219AC68176493AB328D098B.jpg

L’après-midi passe vite, à écouter des groupes se produire dans la rue ou au bar ! Notre dernière soirée ensemble sera consacrée aux découvertes culinaires : jamabalaya, écrevisses à l’étouffée, et boudin façon cajun. Ce qui ne serait pas complet sans un petit pudding de pain !

DSC_0801.jpg

Plein de photos d’alligators ici, et de la Nouvelle-Orléans !

PS : pour votre gouverne, sachez que Hugues Auffray est né en… 1929 !

Posté par Quentin. 13.08.2014 14:46 Archivé dans États-Unis Commentaires (1)

De Kansas City à Memphis

Après une dernière soirée mémorable, nous voici à nouveau à 3, avec Bubu. Direction Saint-Louis pour commencer. On est plus cool niveau timing et on organise nos journées au fur et à mesure au fil des envies. On restera finalement dans la région de Saint Louis, sur les bords du fleuve Mississipi, 2 bonnes journées.

13C292DF2219AC6817F92B9CAA42CB21.jpg13C1FB762219AC6817755BBED78675CE.jpg

On visite le Forest Park, un grand parc, dans Saint Louis qui abrite plusieurs musées gratuits. On opte pour le musée des sciences et celui de l’histoire de Saint Louis. Le premier nous parle de la conquête de l’espace et des premiers pas sur la Lune, le reste est plus pour les enfants, un peu comme la Cité des sciences à Paris, mais en moins bien et en plus pour les enfants. On s’amuse à faire bouger une balle par la pensée, le but étant de la faire arriver en face, chez son adversaire. C’est rigolo. Bref tout se passe bien jusqu'à ce qu’on arrive à la section ’’Energie’’. On se rend compte qu’en fait, tout le musée est financé par Monsanto (entre autres Coca-Cola). Inutile de vous préciser que Monsanto, c’est pas vraiment notre copain. Et du coup, dans ce ‘’musée’’, visité par de nombreux scolaires, on apprend plein de trucs sur les énergies soit disant vertes, et sur l’avenir : le biocarburant, pour pouvoir conduire nos grosses voitures, fabrique à partir du mais (OGM) Monsanto. Merci donc, de cultiver du mais pour mettre dans les réservoirs pendant que des gens crèvent la dalle. Merci aussi de pourrir la planète pour nous permettre de bouffer de la merde, et merci de financer des ‘’musées’’ pour pouvoir bien faire rentrer tout ca dans la tête des gens.

13C3239A2219AC68172AD91C63F03550.jpgDSC_0365.jpgDSC_0368.jpg

On s’est dirigés un peu écœurés vers le musée d’Histoire. Très intéressant, on en apprend plus sur les colons européens, l’établissement et l’évolution de la ville, son rôle dans la conquête de l’Ouest, le rôle du Mississipi aussi… Comme c’est aussi les 250 ans de la ville, on découvre les personnages qui ont marqué son histoire, comme Lindbergh, Rosa Parks, ou Chuck Berry et plein d’autres.

13E4F7682219AC6817EE8EC55551250D.jpg

Le symbole de la ville est son arche monumentale sur les berges du fleuve, on prend le temps pour la voir de plus près et on finit la soirée par un burger en écoutant de la musique. On n’échappe pas non plus aux raviolis frits, la spécialité locale.

DSC_0384.jpgDSC_0388.jpg

De l’autre coté du Mississipi, dans l’Illinois, on passe pas mal de temps dans le Cahokia Mounds Historical Park, vestige de la ‘’ville’’ qui se tenait là il y a environ 1000 ans. Les hommes de l’époque surélevaient les temples et les maisons des chefs sur des buttes, faites à la main. Les buttes coniques servaient de tombeaux et les buttes à arêtes servaient à délimiter la cité. Ils avaient également des calendriers solaires, des poutres disposées en rond, qui leur permettaient de repérer les équinoxes et les solstices. On en apprend un peu plus sur cette civilisation grâce à une expo très bien faite. En fait, en Amérique, il n’y avait pas que des Indiens, mais aussi plein d’autres peuples, qui vivaient de différentes manières.

DSC_0397.jpgDSC_0406.jpg

On descend ensuite vers Memphis, le long du Mississipi. Quelques points de vue agréables le long de la route. Le fleuve est déjà très large, malgré qu’on soit encore loin de la Nouvelle-Orléans. On aperçoit des péniches qui poussent des espèces de barges, des genres de trains maritimes, très impressionnants. Malheureusement, les bateaux à aubes tournent maintenant au Diesel !

DSC_0451.jpg1406F0302219AC6817A73A534003EF5C.jpgDSC_0487.jpg

Prochaine étape Memphis, on passe de 3 à 5. On a loué un petit appart en plein centre, c’est le grand luxe pour nous. Memphis est avant tout une ville musicale et on passe beaucoup de temps dans le musée du rock’n’soul. Vraiment génial. L’histoire de la musique à Memphis, en somme. On peut écouter plein de morceaux des artistes qui sont passés par Memphis et ils sont nombreux : BB King, Otis Redding, Jerry Lee Lewis, Elvis Presley, Johnny Cash et plein plein d’autres…

DSC_0481.jpgDSC_0529.jpgDSC_0531.jpg

Et puis le soir, on peut déambuler dans Beale Street, rue très animée, avec resto et bars, et surtout musique live, très vivant, très coloré, très animé, c’est chouette !

140C196C2219AC6817FA139B82435FD1.jpg140E0E122219AC6817B0656CB584FA73.jpg

Plein de photos par ici et par ! (pour la musique, on vous laisse imaginer)

Posté par Melinda O 03.08.2014 04:16 Archivé dans États-Unis Commentaires (2)

Route 66


Voir Y'a quoi de l'autre côté? sur la carte de Quentin..

On n’est pas en Harley, on ne la prend pas tout du long, on ne roule pas dans le sens mythique, elle est officiellement fermée depuis 1985, mais peu importe, c’est parti pour la route 66 !!

CD9D251A2219AC68172358F8D8F76108.jpg

Route de légende construite dans les années 1920 et complètement bitumée en 1937, la route 66 relie Chicago à Los Angeles. Au départ bâtie pour fluidifier les transports et faciliter le commerce, elle a aussi fait partie de la migration des années trente au départ des états centraux touchés par la sécheresse vers la Californie, elle a vu des troupes militaires passer pendant la guerre, et a permis le développement de centaines de motels et stations essence à destination des touristes. En 1985, elle est officiellement fermée au profit du système autoroutier actuel, avec moins d’accès et plus de sécurité. Il en reste beaucoup de lieux mythiques, abandonnés, artistiques… En voici quelques-uns, où nous nous sommes arrêtés durant notre périple.

Premier arrêt pour nous à Albuquerque, où se déroule la série Breaking Bad. On n’a jamais regardé, mais il y a des fans dans la voiture… La vieille ville ressemble un peu à Santa Fe, c’est agréable…

CD9EA2292219AC6817DFFAEA7AC8FC7D.jpgDSC_0218.jpg

La route est longue, et il fait chaud. Un petit nuage nous accompagne par moment…

DSC_0222.jpg

On traverse des villages fantômes, la route n’est plus bitumée partout…

DSC_0230.jpgCDA2BAE22219AC681784980199D7F07F.jpg

On sort du Nouveau Mexique pour entrer dans le Texas, et aller participer à l’œuvre du Cadillac Ranch. Gwen ha Du dans le Texas !

DSC_0241.jpgCDB281712219AC68171172F9C58543B2.jpgCDB40C492219AC68176D4BF8C6442FB6.jpg

Un arrêt au camping avec piscine (pour faire pschhhhhhhh et retrouver une température corporelle normale), on se rend compte qu’on a changé de fuseau horaire… Le vent souffle fort, y’aura-t-il une tornade ?

Arrêt suivant à la copie du Cadillac Ranch, version Coccinelle ! Quelques belles photos d’un garage abandonné…

CDB537052219AC6817EADE60C0BFDC89.jpgDSC_0267.jpgDSC_0273.jpgDSC_0280.jpg

En route pour l’Oklahoma !

DSC_0283.jpg

On s’arrête à un musée de la route 66 à Clinton, Ok, où on en apprend encore plus sur l’histoire de la route 66. Bon moment, il fait frais dans le musée !
On roule on roule on roule, on double des camions… et peu de motos.

DSC_0302.jpg

On traverse Oklahoma City sans s’arrêter, et on file à Catoosa pour voir la baleine bleue, sur lac… Parfait pour une petite pause. On trouve le parc à totems en cherchant un camping. On en trouve un plus loin, vraiment parfait !

CDC948332219AC6817E76370D490992C.jpgCDCA6BD92219AC68176FB76DF6DB400E.jpgDSC_0319.jpg

La route 66 passe dans le Kansas (pendant 13 miles), et puis on la quitte pour déposer Michou à Kansas City dans le Missouri. Ils sont fous ces Ricains !

Quelques photos des milliers de trucs abandonnés sur la route 66 par ici !

Posté par Quentin. 27.07.2014 20:11 Archivé dans États-Unis Commentaires (0)

(Articles 1 - 5 sur 101) Page [1] 2 3 4 5 6 7 8 9 10 .. »