Un blog Travellerspoint

La vie au pays des gros pick-ups, des fast-foods, et du Coca

Apres 2 mois et plus de 10 000 miles sur le sol américain, on en a des trucs à dire ! On a été choqués plusieurs fois, et aussi agréablement étonnés par moments. On essaie de ne pas laisser le coté choquant prendre le dessus, même si dans la vie de tous les jours le mode vie de la plupart des Américains est trreeees éloigné de nos convictions !

B5667D659A5E1CA20FC520C4365DE9C7.jpgDSC_0033.jpg

On va passer tout le point de vue politique donc et se concentrer sur l’aspect voyage. On a bien aimé tous les parcs de l’Ouest américain, de grands espaces, bien préservés, de la faune et de la flore sauvage, et des petits campings simples à chaque fois et pas trop chers en général (entre 0 et 25 dollars la nuit dans les parcs nationaux et les parcs d’état). Inutile de vous préciser qu’on en a pris plein les yeux au milieu de ces paysages spectaculaires. Petit bémol : il fait trop chaud en cette saison, mais bon, on s’y fait…

B57381D7EB13F5DE944DDD672E943612.jpgDSC_0325.jpgDSC_0375.jpgDSC_0462.jpgDSC_0654.jpgDSC_0730.jpg

Avec un grand moment : le galop dans monument valley avec les navajos !

B58201D4FE19E42E388D378C1D0F08CC.jpgB582A7350BB906F27DA0BD8566BB0E11.jpgB58334D80B4FF30309D1DDC5985D2664.jpg

On a aussi goûté à la nostalgie de la route 66. Malheureusement, la plupart du temps, entre Albuquerque et Joplin, elle longe l’autoroute, ce qui gâche un peu le charme. Malgré tout de beaux endroits, des tas de stations services et de Dinners fermés et abandonnés… Et puis des musées qui permettent de se plonger dans l’histoire de cette route mythique.

B58A8A1DBE058F993517736E5408A68B.jpgB58B36EEEA1BF8FB1C843E303332E7E6.jpgB58BF2A4F4467567A9B01C9F9627B181.jpgB58CD1EEE7B4F9DE8F31BEFA7E342527.jpg

On a aussi beaucoup aimé les villes musicales le long du Mississippi : Saint-Louis, Memphis et Nouvelle-Orléans, sans oublier Nashville. Là encore les musées abondent pour nous rappeler l’histoire de la naissance de la musique, liée à des rues mythiques. Aujourd’hui ces rues sont toujours très actives et accueillent de nombreux groupes de Blues, de Jazz ou de Country (en fonction de la ville), mais on sent bien que l’âgé d’or est passé, et c’est devenu très touristique. Les petits cafés-concerts fréquentés par les locaux sont bien cachés. Mais l’ambiance est là et les magasins de souvenirs kitschs aussi. Le pauvre Elvis doit se retourner dans sa tombe.

DSC_0381.jpg90_DSC_0542.jpgDSC_0559.jpgB59F6B9F0491D3DD3239D440F43F3F18.jpgB5A04FC70E2897F0960AF1ADDE00F8A0.jpgB5A112C4030BACA9500491C8F4FE78A9.jpg

Autour de la Nouvelle-Orléans, toute la région des bayous est aussi très riche d’une histoire, d’une culture Cajun, d’une musique, de gastronomie et de paysages et d’animaux typiques. Les Cajuns sont ravis de faire découvrir leur région et sont un peu indépendantistes sur les bords ! Ca ne s’invente pas ! ‘’ La France, reprenez-nous !’’, qu’ils disent ! Là encore, oubliez l’été pour visiter la Louisiane, trop chaud, trop moite !

90_DSC_0583.jpgDSC_0648.jpgB5AE4E6B02E5A075CC3CA86389745019.jpgB5AF1B77B634EA14D1D819DBEBCC0F30.jpgDSC_0708.jpg

Heureusement, la fraicheur n’est pas loin avec la chaine de montagne des Appalaches : paysages grandioses, balades, animaux sauvages. C’est aussi une très jolie région.

B5B9D8AF96B9E73332EE9F2A89587F03.jpgB5C43ADFD133054D87887780E8632F1C.jpgB5C509C9E3B21303B70B83AA82A5A169.jpgDSC_1001.jpgDSC_1018.jpg

Les villes de l’Est ont leurs charmes également : Washington et ses musées et mémoriaux, Philadelphie et son histoire et New York, très cosmopolite qui nous a rapproché de l’Europe doucement.

90_B5D30D11A4B89DC134D610135C03F5C9.jpgB5D3F51DF1AFC1F30B0152FF88C9E30B.jpg90_B5D4C485FEBBED42208BDD44C61D4EF6.jpgB5D59694E2CC7F98C85E78058A2ACE20.jpg

Là où on a saturé, c’est vraiment au niveau bouffe, parce que vraiment c’est pas bon. Comme en Australie et en Nouvelle-Zélande, on avait notre petit nécessaire de cuisine dans la voiture pour se faire à manger le soir, et comme les marchés locaux (qui nous ont nourris en Asie et dans les iles Pacifiques) ne sont pas monnaie courante par ici, on a été obligés d’acheter à manger dans les supermarchés (oui, ca a été dur), et pour le coup c’est bien pire qu’en France. Tout, je dis bien tout est enrichi, modifié, allégé, et vas-y que je te rajoute des vitamines, des trucs, des bidules. La liste des ingrédients sur la plupart des produits tient en 3 tomes : Immonde. On retrouve des trucs hallucinants comme du propylène glycol par exemple dans les gâteaux. Bref, ca a été dur et sur la fin, on en pouvait plus des sandwichs au plastique et des noodles au chou. Pourtant, les quelques restos qu’on a fait étaient pas mal, et on peut trouver de la bonne bouffe un peu partout…

B5DAEDB3F4C8A880B8E11A4D6628B780.jpg

A noter que beaucoup d’Américains ne font pas ou peu à manger et que les repas à emporter vite fait font fureur. On trouve étonnamment peu de supermarchés mais beaucoup de fast-food et de repas à emporter de toutes sortes.

A noter également, ceci explique peut-être cela, qu’apparemment il n’existe que 2 cultures aux US : Le maïs (OGM) et le soja (OGM aussi). Ce sont les 2 seuls types de monocultures qu’on a vu partout où on est passés. Je pourrais dire 3 avec quelques champs de tabac sur la cote Est. En même temps, le maïs sert à faire de l’éthanol, toutes les essences en contiennent minimum 10% (commerce juteux s’il en est), et sert aussi à faire du sirop de maïs, qui sucre la plupart des produits transformés par l’industrie agroalimentaire. Flippant. Presqu’autant que les palmiers à huile en Asie.
Bon ca c’est les mauvais points, et on est bien content de rentrer en France pour manger du fromage qui pue et des bon produits, de la farine PAS enrichie en 1000 vitamines, et des fruits et légumes FRAIS !

(Désolée pour ces derniers paragraphes, je n’ai pas pu me retenir, je trouve ca tellement énervant aussi !)

Les Américains sont très gentils et très avenants, ils nous ont abordé souvent juste pour discuter et ils sont toujours prêts à aider… On ne peut pas leur enlever ca, mais on aimerait qu’il y ait une ouverture des consciences un peu plus grande !

Niveau budget, difficile à définir puisqu’on a partagé les frais la plupart du temps avec nos compagnons de voyage. La location de la voiture nous est revenu a 22 euros par jour à peu près, et l’essence n’est pas très chère de ce cote-ci de l’atlantique (70 cts d’euros le litre ne moyenne). Les campings sont raisonnables, et globalement la bouffe aussi.

Ah oui et aussi, on a pu gouter à certains aspects de la culture Américaine avec plaisir, au rodéo, au match de Baseball ou cinéma en plein air !

B5E7B93EC9F7689FEEE6B26DE7BE346B.jpgB5E8459B0D8D0E179EBD7D799717F82F.jpgB5E8F312EA639315660CA93080723409.jpg

large_B5FB9668BFA4D15A7B39DFB7E32DEC59.jpg

Posté par Melinda O 04:03 Archivé dans États-Unis

Envoyer cet articleFacebookStumbleUpon

Table des Matières

Commentaires

C'était très très agréable de vous lire pendant toute cette année. Et ça le sera tout autant de vous revoir, bientôt j'espère!
Bon retour en France!

par Li

gee wizz, that was nice !
On a bien voyagé sur vos traces (pardon tracks)en rêvant parfois aussi.
thanks and Welcome back

par Pierre

sniff...

par Emilie et Renaud

C'aura été bien agréable de vous "suivre" tout au long de l'année !
Je suis seulement surprise que vous aimiez le rodéo étant donné le genre de pratique... ;)

par Laure-Anne

Merci pour vos commentaires qui nous font tres plaisir, et qui nous aident aussi un peu a rentrer.

Le rodeo, c'est pas non plus des animaux qu'on abat ou qu'on traite comme des animaux d'elevage. Ils ont l'air bien plus en forme que beaucoup de chevaux qu'on a pu voir, les bovins vivent dehors, bien loin des conditions d'elevage habituelles par ici...

par Quentin.

Les commentaires sur ce blog sont désormais fermés aux non-membres de Travellerspoint. Vous pouvez toujours laisser un commentaire si vous êtes un membre de Travellerspoint.

Entrez vos informations de connexion Travellerspoint ci-dessous

( Qu’est-ce que c’est ? )

Si vous n’êtes pas encore un membre de Travellerspoint, vous pouvez nous rejoindre gratuitement.

Rejoignez Travellerspoint