Un blog Travellerspoint

Un petit tour d’O’ahu


Voir Y'a quoi de l'autre côté? sur la carte de Quentin..

C’est pas simple de se rappeler des noms de lieux a Hawai’i. Et tout s’explique parce qu’il n’y a que 13 lettres dans l’alphabet, 5 consonnes et 8 voyelles. Les combinaisons en sont donc limitées, et il arrive parfois de lire un mot avec 3 « a » d’affilée, ou bien a’aha ou des trucs comme ça. Je dis ça, je dis rien, mais ne cherchez pas à retrouver les noms que je vais citer sur une carte d’Hawai’i, parce que de toute façon je vais me planter, euh non mais l’orthographe des mots peut varier.
On a de nouveau atterri à Honolulu, et on a de nouveau une voiture. Pas de folie cette fois, on prend la plus petite disponible (soit une ford focus, ce qui est plus que confortable pour 2). Nous voici en route pour un tour de l’ile (en attendant le tour de Lille, d’ici environ deux mois). O’ahu est toute petite en comparaison de Big Island. Ca va assez vite, les trajets sont courts. On s’arrête principalement sur des plages (Kailua, Waimea, Kahana), pour lever le nez et faire des études sociologiques sur les comportements des Américains en vacances. Il y a pas mal d’obèses qui se gavent de barbecues, mais aussi des mecs bodybuildés et des nanas refaites. La mode des bikinis est d’être dépareillés entre le haut et le bas (et de préférence en string)…

5A90074F2219AC6817EBD2592A12DA8C.jpg5A8F44552219AC68178F3DF7370E60E9.jpg

Tout ca bien contrôlé par des hélicoptères militaires qui font le tour de l’ile plusieurs fois par jour. Pour se rincer l’œil ? On ne sait pas mais c'est un peu flippant.

On va voir les petits poissons sur tous les cotés de l’ile. A Waimeamea, je vois aussi un truc bleu qui flotte, j’essaie de le choper pour l’enlever de l’eau, mais c’est en fait une méduse ! Ca pique sacrément fort ! J’ai le doigt qui brule pendant une douzaine d’heures, et je sais maintenant que mon ganglion de l’aisselle gauche fonctionne. (je me suis bien latté en essayant de l’attraper, cette drôle de méduse !)
A part la plage, on s’est promené un petit peu pour avoir une vue de l’autre coté de la crête montagneuse au milieu d’O’ahu, jusqu'à un phare. La vue est belle sur cette formation volcanique assez ancienne comparée à Big Island. Il fait bien chaud.

5A9C85962219AC6817DDCDB98AE48FE4.jpg5A9D8EB02219AC68171794D2CDFC7F55.jpg5A9E6CEE2219AC6817A59EE66454BDC9.jpgDSC_0349.jpg

On a essayé une autre marche, dans la boue, et avec un peu trop de moustiques pour aller jusqu’au bout. Melinda à bien baptisé ses nouvelles chaussures de randos.
Une belle vue tout de même.

5A9F82422219AC68174F81ECF3895DA9.jpgDSC_0341.jpg

340-341
Bref, plage, plage et plage ont été au programme de ces derniers jours hawaiiens, avant d’attaquer une partie plus dynamique de notre séjour, la traversée des zunatidstètsovamerica !

Plus de photos par ici.

Posté par Quentin. 18:07 Archivé dans États-Unis Commentaires (0)

Autour de Hawai`i

Nous voilà partis sur les routes de Hawai`i (Big island) pour 3 jours dans la Ford Taurus de Nadia. La voiture n’a pas roulé depuis 2 mois et on doit suivre de près la fuite de liquide de refroidissement, mais on est bien content de pouvoir se déplacer sur l’ile comme ça. Et puis ça nous rappelle les bons souvenirs Australiens…On ne panique même plus quand le moteur chauffe, on trouve la panne, on répare, relax quoi… Bref, nous voilà partis donc sur les routes de Hawai`i avec 2 gallons (US) d’eau de réserve…

DSC_0209.jpg

C’est l’ile la plus jeune de toutes, et aussi la plus grande. Elle n’a d’ailleurs pas fini de grandir puisque un des volcans est toujours en éruption et un autre pousse sous l’eau… Elle est jeune et porte encore les traces des éruptions des cent dernières années. La végétation prend son temps pour pousser sur ce sol rocailleux et aride. Pourtant la cote est est très verte, c’est aussi la plus pluvieuse et fraiche, et les paysages côtiers sont très impressionnants, en particulier au Nord, où des ‘’amphithéâtres’’ de plusieurs centaines de mètres de haut encadrent des plages de sable noir, prisées des surfeurs (comme toutes les plages d’Hawai’i, en fait !). Les surfeurs sont partout et on se prend au jeu : ca nous fait bien marrer de faire le signe avec le poing fermé et le pouce et le petit doigt levés en tournant le poignet, mais si, vous savez, ce signe de surfeur un peu kitsch chez nous, et bien ici tout le monde le fait tout le temps, pour dire salut, merci, etc.

DSC_0162.jpg

On descend dans la Waipi’o valley, la pente est vraiment raide, seuls les 4x4 sont autorisés. Nous on descend à pieds, on passe du temps sur la plage et on galère à remonter ! Mais l’endroit est vraiment grandiose !

C13CFF0D2219AC6817E398499CF89620.jpgDSC_0167.jpgC14844312219AC6817D0F862E79A7AE9.jpgDSC_0172.jpg

On décrasse les freins de la voiture (qui étaient rouillés) sur les pentes de volcans au centre de l’ile, on traverse un nuage et nous voici de l’autre coté, sur la cote ouest, plus ensoleillée, plus aride, plus chaude, plus plate ! Les coulées de lave descendent en pente douce vers la mer. Beaucoup de plages de sable blanc ou noir ou les deux (poivre et sel disons), c’est très joli, et on a pu admirer de très gros poissons ! Les mêmes poissons tropicaux qu’ailleurs dans le Pacifique, mais plus gros (cette fois c’est sur, on est bien aux Etats-Unis !).

DSC_0185.jpgC17453C62219AC68170F463D0E57CF71.jpgC1755C312219AC681730C27045BC3C83.jpgC1780B7B2219AC6817D52F90EB204D24.jpg

C’est sur cette côte que se trouve Kona, station balnéaire de l’ile, touristique donc, et aussi plusieurs sites sacrés Hawaiiens, comme par exemple le temple que le roi Kamehameha a fait construire en l’honneur du Dieu de la guerre dans les années 1800 et qui lui a permis de devenir LE roi qui réunifia toutes les iles. Le temple est construit, croyez-le ou non, en pierres volcaniques ! Etonnant, non ?

C19C1F772219AC68176D8A0C24D0D26A.jpgC1A09E4D2219AC68170289A544E942C0.jpg

Un autre site nous permet de découvrir les maisons traditionnelles Hawaiiennes. Oui, car il n’y en a plus sur l’ile, pour les construire, il faut une certification ! Si, si ! Par contre pour construire des maisons style occidentales, qui jurent un peu dans le paysage et qui sont construites à partir de matériaux importés du continent, pas de problème ! N’importe quoi ! Bref, on aura pu en voir quelques unes grâce à ce parc national !

C1CB8F832219AC68177C464DC685BF12.jpgDSC_0243.jpg

On a passé également du temps dans le parc national des volcans, à se balader sur les coulées de lave toutes fraiches (1969 à nos jours), c’est très impressionnant ! On marche jusqu'à l’océan où la rencontre entre l’eau et le feu donne naissance à des falaises et des arches noires contre lesquelles viennent se fracasser les vagues bleues… Il y a aussi des sites où l’on peut admirer des pétroglyphes, des gravures dans les roches de lave, réalisés par les Hawaiiens, il y a plusieurs centaines d’années. Il y a de nombreux petits trous, dans lesquels ils déposaient les cordons ombilicaux des nouveaux nés, pour leur porter chance…

DSC_0261.jpgDSC_0273.jpgC1D1DA582219AC6817766C2742197E51.jpgC1C7F4F02219AC68170C8ED996293F61.jpgC1E7E7972219AC68174818DED2CD426E.jpgC1EB6A422219AC6817E9886BF01E0119.jpg

Apres ce tour autour d’Hawai’i, on retourne passer une dernière soirée chez Nadia, avec Ben et Xing… Intéressant de comparer l’Histoire, du point de vue occidental et du point de vue chinois… On n’apprend pas du tout la même chose à l’école ! Et probablement que ni nous, ni eux n’apprenons les faits historiques réels ! Brefs, les discussions autour du feu sont animées, on passe une bonne dernière soirée, et on espère revoir Ben et Nadia bientôt !

Maintenant direction Oahu pour nos derniers jours à Hawaii, encore une ile à explorer avant de rejoindre le continent !

DSC_0301.jpg

Toutes les photos ici!

Posté par Melinda O 18:39 Archivé dans États-Unis Commentaires (3)

Volontariat sur Hawai’i, chez Nadia


Voir Y'a quoi de l'autre côté? sur la carte de Quentin..

On débarque sur Hawai’i, autrement appelée Big Island, et on est accueillis par Nadia et Ben et deux leis. Un collier de fleurs pour moi et une couronne de fleurs pour Melinda. Trop la classe !

DSC_0059.jpg90_F4F6A31B2219AC6817185DF1F82406A4.jpg

On fait connaissance pendant la demie heure de route jusqu’au terrain rocailleux de pierres volcaniques recouvert de fougères. Quelques tentes et une structure en bois avec une charpente sont tout ce qu’on peut voir comme signes de présence humaine sur les lieux…

4CC2CA722219AC6817F8215135FC6D02.jpg4CC3D9412219AC681764E1E318AA3D48.jpg

Il y a du boulot, et c’est pour ca qu’on est là ! Ben, ainsi que Leila qui nous a préparé un bon diner et nous a accueillis par un chaleureux Aloha, sont également ici pour travailler contre logement et nourriture. Dès le lendemain, on se met au boulot pour voir comment faire pour recouvrir le toit, et comprendre un peu quel est le projet et quels sont les travaux à faire. Ce qui fait qu’on passe beaucoup de temps à discuter, dans la tente, aussi parce qu’il pleut souvent… C’est fort sympathique ! On est tous de la même génération, alors on a pas mal de références plus ou moins culturelles en commun. A part nos journées discussions et un peu de boulot (couper du bois pour le feu, cuisiner sur le feu, dégager les fougères pour essayer de trouver le chemin d’accès laissé à l’abandon il y a 15 ans, recouvrir le toit d’une couche de paille, puis d’une bâche, puis de mousse, et enfin de fleurs, fabriquer un grand tabouret, une chaise, une table de massage, planter différents trucs qui nous passent par la tête), on est partis à la plage rocailleuse de Honoli’i pour passer la journée. Les vagues et les rochers ne sont pas très engageants pour se baigner, mais il y a plein d’autres trucs à faire, choper des moutain apples, des noix de cocos, et d’autres fruits locaux qui poussent au bord de l’eau, pour notre repas du midi ! On se met aussi au frisbee, presque à la pêche (mais il y a trop de surfeurs), et on passe la plupart de notre temps à regarder les autres surfer, une noix de coco toute jeune (et pleine d’eau) à la main.

90_DSC_0072.jpg4CD3CD6F2219AC681731B14669129096.jpg270_DSC_0075.jpg4CDE4AB12219AC6817D11E52D5C1AEFF.jpg4CDFD26E2219AC6817124B317697F4B1.jpg4CE17B602219AC6817495136C84AC5A9.jpg90_DSC_0145.jpgDSC_0147.jpg

Une autre excursion direction le parc national des volcans d’Auvergne d’Hawai’i, dont un est en activité permanente depuis 1983. On se promène dans le cratère, qui est un lac de lave refroidi. Impressionnant !

DSC_0103.jpg90_4CFC9A5C2219AC6817A43AF17809E1BE.jpg4CFB75682219AC68178D1E25AF269FAD.jpg

On voit les ondes de lave figées dans la roche, et les effondrements font presque peur. On rentre ensuite dans un couloir de lave. La coulée s’est figée à l’extérieur mais a continué son chemin à l’intérieur, laissant la place à un couloir de plusieurs centaines de mètres de long. (ca nous a rappelé les Acores…)

DSC_0106.jpg

Certains chemins nous emmènent sur des paysages désertiques, d’autres vers des vapeurs d’eau qui nous réchauffent. La route vers le cratère principal en activité est fermée pour cause de fumées sulfurées dangereuses, on reviendra peut-être plus tard…
On passe aussi une bonne soirée dans un endroit dont la thématique du jour est free tacos, et puis tambours autour du feu. On est dans un endroit assez décalé, assez proche des mouvances hippies. Certains se déchainent au son des tambours devant le feu, entrent presque en transe… Les tacos sont super bons, et les gens sont adorables ! Ca change de notre première impression sur les Hawaiiens, qui nous ont semblés très occidentaux et très peu chaleureux…
On passe aussi une journée dans des piscines volcaniques d’eau de mer, on voit plein de poissons de très près, c’est superbe !

DSC_0124.jpgGOPR1103.jpgGOPR1092.jpgGOPR1089.jpg

Les piscines sont formées à marée basse dans des coulées de lave. A marée haute, tout est recouvert ! L’appareil photo est tellement inconscient du fonctionnement des marées et jaloux de nos découvertes sous-marines qu’il décide de faire un tour dans l’eau lui aussi… Plus de peur que de mal, il fonctionne toujours…
Petit tour dans un trou d’eau chaude, juste au bord de la mer. L’eau douce est chauffée par le volcan, et l’eau de mer rentre à marée haute, pour rafraichir tout ca. (pas de photo, l’appareil se dorait la pilule pour sécher un peu)
On passe quelque temps à fabriquer un tabouret haut pour pouvoir accéder au toit plus facilement, et disposer la paille puis la « jupe » de la maison. La fabrication du reste du toit est un bon petit casse-tête, on passe une après-midi à trouver la forme idéale. Une fois coupée et scotchée, la robe est prête pour être mise en place ! Pfiou, bel effort, on s’y est tous mis, et maintenant on peut être à l’abri des gouttes, et du soleil si besoin est ! Trop bien ! Les rafales de vent nous permettent de baptiser la maison Marylin, dont la robe se soulève avec les courants d’air…

DSC_0079.jpg4D5E7C312219AC68171209388256AE49.jpg4D70E1382219AC6817CD0E0C2B47F48C.jpgDSC_0143.jpg

On passe aussi pas mal de temps à débroussailler les fougères à la main à la recherche de l’ancien chemin d’accès. On finit par le trouver grâce aux talents archéologiques de Melinda qui a su différencier les graviers des cailloux, sous d’épaisses couches de racines de fougères...

4D602CDB2219AC6817659837EE0FA4C6.jpg

Pas d’eau et pas d’électricité sur ce terrain. Les douches se prennent à l’eau de pluie récupérée, tout comme pour la vaisselle. Pour l’eau potable, le district a des robinets d’eau potable gratuite. Parfait pour boire et pour faire la cuisine ! On s’éclaire à l’aide de lampes à huile, ou solaires, quelques unes à piles, ou bien au coin du feu à chanter autour du ukulélé (ou du steel drum). Tank le chien nous accompagne de temps à autre en hurlant tel un loup parmi les grenouilles qui « coki » toute la nuit.

DSC_0157.jpg

Pour nos dernier jours, Soumia l’Australienne et Xin le jeune Chinois (c’est rigolo quand même, un Chinois qui s’appelle Xin, et puis c’est pratique aussi) nous ont rejoint. On passe une bonne soirée à manger des SUMO burger, trop mastocs ! C’est un bon entrainement pour la traversée du pays à venir…

DSC_0140.jpg4D7BA13F2219AC681768871CF39DEBAF.jpg

On emprunte la voiture de Nadia (qui est vraiment quelqu’un d’adorable) pour aller faire le tour de l’ile tous les deux. Vous en saurez bientôt plus sur cette ile hors-norme !

Plus de photos ici, et même une toute petite vidéo sous-marine pas trop bleue !

Posté par Quentin. 12:23 Archivé dans États-Unis Commentaires (2)

Arrivée à Honolulu

Après une cinquantaine d’heures de voyage depuis Fiji, et le jour le plus long (le 6 juin 2014, 46 heures), et 2.5 kg de biscuits secs, on atterrit sous le soleil Hawaiien et on est accueillis avec des Aloha partout à l’aéroport.

23B2F28E2219AC681784B4BCD9C1FB88.jpg90_DSC_0360.jpg234186852219AC68177D989CEFE30C7D.jpg

Comme les backpackers sont hors de prix et que le bus entre l’aéroport et la ville aussi, ca nous revenait moins cher de louer une voiture et de camper, que de prendre le bus et de dormir à l’hôtel. Du coup, après un passage de frontière ultra rapide, on arrive en avance à l’agence de location (de 2h30). Vous me direz, après avoir attendu 52h, 2h30, ce n’est pas grand-chose… Bon il faut rajouter le décalage horaire et la courte nuit dans l’avion… Mais le monsieur a la bonne idée de proposer à Quentin un cabriolet pour 10 dollars de plus par jour. On a loue la voiture pour 3 jours, et depuis le temps que j’entends parler de ce cabriolet aux Etats-Unis, quand même, ce n’est pas très cher, 30 dollars, et puis c’est trop la classe… Alors quelques minutes plus tard, je vois Quentin débarquer au volant de sa Ford Mustang rouge, décapotée s’il vous plait…

DSC_0008.jpgDSC_0010.jpg

Nous voilà partis sur les routes bordées de cocotiers, les cheveux au vent…

23442FA62219AC6817E9B7D31427792F.jpg90_2346200F2219AC6817579504EBA56326.jpg

La première journée est courte, on se balade un peu, mais on rejoint vite notre camping pour se reposer et pouvoir profiter des jours suivants. Finalement, il s’avère que nos voisins sont Tchèques et que la discussion s’éternise. On dormira demain matin et puis c’est une bonne occasion de réviser mon vocabulaire tchèque (ca part vite quand même…).

2360DB9E2219AC6817143F9EC6DA29FA.jpg

Le lendemain, direction Pearl Harbor et ses musées/mémorial. On choisit d’aller voir le Mémorial de l’USS Arizona, parce que c’est gratuit. C’est un des navires de guerre américain qui a été coulé pendant l’attaque japonaise du 7 décembre 1941 (petits rappels historiques…). On peut voir l’épave qui git sous l’eau, certains morceaux dépassent. C’est aussi la tombe de la plupart des marins qui périrent ce jour-là.

235C3D032219AC68177C1B6ADCB47D0D.jpgDSC_0034.jpg

On profite aussi des expos (gratuites, oui on devient un peu rats, plus la fin approche plus le portefeuille se vide, et personne pour le remplir) pour en apprendre un peu plus sur la bataille du Pacifique qui a eu lieu pendant la seconde guerre mondiale, un peu oubliée des cours d’histoire en France… C’est très intéressant, et on comprend un peu mieux les différents enjeux d’une entrée en guerre des US, au vu des colonies européennes dans le Pacifique… Bref, très instructif (bien que, quand même, le Monopoly WWII c’était pas la peine, ni les T-shirts ‘’J’aime l’armée’’, mais ca nous a permis d’être surs qu’on était bien arrivés aux US) !

2357C8C02219AC6817017BFFECC60234.jpg235A109C2219AC68171D6A40A6DEE535.jpg

Bon et puis Hawaii, c’est aussi le surf !

90_DSC_0042.jpg
Preuve que nous sommes bien a Hawaii

On a pu profiter des plages de Ala Moana et de Waikiki, où les américains viennent pique-niquer en famille le dimanche. Mais pas le pique-nique à la Française, avec la petite nappe à carreaux, la salade et le vin… Non, à l’américaine, barbecue, viande, bière et pot de ketchup XXL et puis toute la famille, la tonnelle, la table en plastique, tout comme les couverts et les assiettes, sans oublier les chips, et le ballon de volley ou de football américain et la paddle-board, pour la partie sportive. Bref, nous on a fait la sieste et on a bouquiné un peu, c’est dimanche après-midi tout de même !

DSC_0045.jpgDSC_0046.jpg

On a aussi fait notre dernière plongée de l’année, sur une épave, qui abrite des tortues géantes et des poissons trompettes tout aussi gros ! On a même pu se balader à l’intérieur, c’était chouette. La deuxième plongée était un peu moins exceptionnelle, avec surtout des coraux durs. Et puis l’eau était fraiche : 25 degrés…

On commence à s’habituer (enfin Quentin surtout) aux gallons et aux oz, aux miles, aux fahrenheit et aux lb… Mais d’ici 3 mois, ca devrait le faire !

Quelques photos de plus par ici !

Posté par Melinda O 19:06 Archivé dans États-Unis Commentaires (5)

La vie au pays des bus rétros, des custard pies...

...et des saladiers de kava...


Voir Y'a quoi de l'autre côté? sur la carte de Quentin..

Budget : 17 jours, 1100 euros au lieu de 1000 (dont 200 pour 2 plongées chacun), on s’en sort pas trop mal…

On est restés autour de l’ile principale, pas de gros transport en bateau ou en avion. Les petits transports pour accéder aux petites iles ont été les dépenses les plus onéreuses. Les transports en bus et minibus locaux sont rapides, à l’heure, réguliers et confortables. On nous avait beaucoup parlé du Fiji time, où tout est en retard, on ne l’a pas du tout ressenti. Les bus locaux sont des vieux bus, sans fenêtres et c’est tant mieux !

DSC_0339.jpgDSC_0009.jpg

Deux salles deux ambiances, iles paradisiaques où n’habitent pas de Fidjiens d’un coté, très chères pour y accéder et même pour y camper, avec uniquement des resorts pour vacanciers (friqués). Et la vie dans les villes et villages pour les Fidjiens d’un autre coté, manger au marché pour presque rien, prendre les transports locaux, manger ce qui est cultivé sur place (mais pour cette option, adieu aux plages paradisiaques).

E8F14A722219AC6817A3DD9197222FB4.jpgE8F2139E2219AC6817611F8B66641324.jpg

On a mangé des rotis indiens, beaucoup (et pas chers), du pain, des concombres, des bananes, des oranges et mandarines, du riz ou des nooddles quand on s’est débrouillé, du taro, du manioc (ou kassava), de la canne a sucre, de la noix de coco, de la langouste, du ragout de poulet, du poisson et des légumes cuits au lovo…

E8FEAD012219AC6817187A7CCDD21DBA.jpgDSC_0268.jpgDSC_0247.jpgE9086DA32219AC6817EAD283C9711E6E.jpg

On a bu de l’eau du robinet ou de pluie (et on n’est pas tombés malades), de la bière Fidjienne, du kava dans les villages, avec toute la cérémonie qui va avec et l’immense bol de kava au milieu de l’assemblée. Il est moins fort qu’à Vanuatu, alors on a pu en boire plus (et surtout ici, tout le monde en boit) ! Tout en écoutant de la musique fidjienne à la guitare, très différente de l’ambiance bollywoodienne dans les transports en commun et dans les villes.

DSC_0173.jpgDSC_0195.jpgDSC_0197.jpg

On a eu un petit aperçu du Fidji sous-marin, il y a des couleurs et de la vie sur des récifs nombreux et impressionnants par leurs tailles.

GOPR0924.jpgGOPR0943.jpg

2 semaines c’est trop court, en allant vers les autres petites iles, on pense qu’il est possible de trouver plus d’authenticité, les gens sont gentils, un peu moins souriants qu’à Vanuatu, on peut aussi négocier l’artisanat à des prix assez bas par rapport au prix de départ.

Une part importante de la population fidjienne a des origines indiennes qui datent de l’époque où les Anglais ont fait venir des Indiens pour ‘’travailler’’ dans les plantations de canne à sucre. Il y a quelques tensions entre Fidjiens et Hindo-Fidjiens, politiquement, même si on ne le ressent pas dans la vie de tous les jours !

DSC_0343.jpg

McDo et Coca font du dégât (3/4 des déchets sont liés à ces deux géants…), ce qu’on n’a pas du tout observé au Vanuatu, beaucoup de commerçants sont « sponsorisés » par le géant d’Atlanta, et beaucoup de sacs plastiques (on ne peut s’empêcher de faire la comparaison avec Vanuatu où chaque sac plastique était payant, y compris au marché)…

Fidji, c’est bien, mais plus longtemps, c’est mieux ! On part maintenant direction l’hémisphère Nord. Adieu la croix du Sud, bonjour l’étoile polaire. Décollage le 5 juin de Nadi à 9h pour arriver 4h30 plus tard à Sydney, à 11h30. Et là décollage 32h plus tard (si, si), le 6 juin à 19h pour atterrir le 6 à Honolulu, à 9 h du matin… On va donc vivre 2 fois le 6 juin… Notre premier voyage dans le temps ! Parfait pour célébrer le débarquement ! (à Pearl Harbor ?)

Retrouvez toutes les photos ici...

Posté par Quentin. 16:35 Archivé dans Fidji Commentaires (2)

(Articles 16 - 20 sur 105) « Page 1 2 3 [4] 5 6 7 8 9 10 .. »